Flag of Free France 1940-1944.svg

Résistance, résistantes et résistants dans le Pas-de-Calais

(1940-1945)

Accueil

 

Appel du Comité de Coordination de toutes les forces de résistance de la région du Nord.- Voix du Nord, n° 57, 7 juillet 1943.

 

L'heure des combats décisifs qui approche, pose avec une force accrue à tous les groupements de résistance, la question d'intensifier et d'élargir la participation du peuple français à la lutte libératrice, la France devant faire la guerre et non se contenter de la subir.

Ce n'est que par l'action du peuple tout entier dans la lutte contre l'envahisseur que la France établira ses droits imprescriptibles devant les Nations Unies. Les intérêts bien compris de la Patrie exigent la participation efficace des Français à la guerre que mènent les alliés contre l'ennemi commun. Ils doivent  prolonger sur le sol national la lutte des soldats de De Gaulle et de Giraud.

 Ecartant les opportunistes, les attentistes, les inconscients et les poltrons, ils doivent s'unir et rechercher les méthodes de lutte appropriées aux circonstances qui doivent être mises en application, non pas demain mais aujourd'hui.

 Entre l'acte du patriote qui, les armes à la main, attaque l'ennemi et celui de l'ouvrier qui journellement accomplit son petit sabotage, il y a place pour de multiples moyens d'action. Rien ne peut et ne doit être négligé, bien qu'il faille toujours tendre à élever le niveau et la valeur des actions.

 C'est parce qu'elles ont entendu ces impératifs que les différentes organisations de résistance su Nord qui jusqu'à présent luttaient séparément sur le front de la liberté, ont décidé d'unifier leurs efforts en un puissant Comité Régional de Coordination.

Réalisé à l'image du Comité Central de Résistance et du Comité National Français, le Comité de Coordination de la Région du Nord sera désormais la direction régionale de la Résistance et placé au-dessus de toute considération de parti, de confession et de philosophie, libre de tout préjugé, de tout esprit de caste, le Comité de Coordination aura pour seul but la libération de la France et répondra au désir de tous les Français d'obéir à un organisme unique, en étroits rapports avec le Comité Central de Résistance.

Le Comité de Coordination se réunira régulièrement pour examiner les grands problèmes de l'heure et prendre toutes décisions pour organiser un mouvement homogène, établir des principes communs d'action, communiquer les décisions prises et ratifiées aux membres et aux sections de résistance, transmettre au Comité Central les réalisations et les aspirations des patriotes de la région du Nord.

Union et Action seront les principes qui animeront le Comité de coordination :

bullet

Union pour la lutte contre l'envahisseur, par la fusion des groupes para-militaires qui s'organisent puissamment, entreront en action pour la libération de la France et se placeront sous l'autorité du Commandement militaire.

bullet

Union pour la lutte contre la déportation, par la mise en commun des ressources et des possibilités de chaque groupement de résistance, par les grèves, les manifestations, les départs massifs à la campagne,, par la constitution avec les réfractaires de groupes de patriotes armés à qui on assurera l'aide matérielle pour leur subsistance et leur action.

bullet

Union pour l'action à mener contre les traîtres, les collaborateurs et tous les agents de l'anti-France.

bullet

Union pour la propagande clandestine française.

bullet

Union pour la maintien de l'ordre, pour l'épuration, pour la justice pour la réorganisation provisoire de notre région à l'heure de la libération par l'adoption de principes établis d'un commun accord et l'action à entreprendre en ce sens.

Français et Françaises de la région du Nord, Unissez-vous pour l'action renforcée contre l'ennemi.

Que partout à l'image de ce qui vient de se réaliser à l'échelle régionale, se rassemblent les différents groupements de résistance et les patriotes de toutes tendances et opinions.

Que  se constitue dans chaque ville, village, quartier, usine, bureau, école, des comités qui seront l'expression, l'émanation même de la France Combattante.

En un mot qu'une grande flamme patriotique anime, exalte, dresse tous les patriotes de notre région dans une lutte sans merci contre l'ennemi.

C'est de cette lutte sacrée que sortiront de la masse du peuple des chefs dévoués au bien public, probes, désintéressés, qui après avoir joué un rôle de premier plan dans le combat libérateur, seront seuls qualifiés demain, lorsque l'heure de la délivrance aura sonné, pour conduire la France vers ses  plus hautes destinées.

C'est par cette lutte que seront abrégées les privations, les misères, les souffrances, les sacrifices du peuple français, c'est elle qui rapprochera l'heure de la libération.

La création du comité  de coordination est une oeuvre importante commandée par le salut de la France et la nécessité d'organiser solidement le peuple français pour le combat.

Il compte sur la bonne volonté et l'ardeur de tous les patriotes pour faciliter sa tâche.

Face à l'ennemi, et à Vichy, pour le salut de la France, le Comité de Coordination commande.

            Vive la France libre et indépendante.

            Vive l'Union de tous les Français.

Le Comité de Coordination des Forces de Résistance de la région du Nord:   Front National-O.C.M.-Voix du Nord.